TURBO AFRICA - LE PLAN 2018 DU CEPEX POUR DONNER DE L’ELAN A L’ACTION NATIONALE SUR L’AFRIQUE
TURBO AFRICA - LE PLAN 2018 DU CEPEX POUR DONNER DE L’ELAN A L’ACTION NATIONALE SUR L’AFRIQUE


 

L’Afrique. Sujet récurrent qui revient sans cesse à chaque fois que l’on aborde la question du développement de nos exportations à l’international et la diversification de nos partenaires commerciaux étrangers.
Une conscience généralisée semble animer toutes les parties prenantes, aussi bien publiques que privées, sur la considération de l’Afrique comme priorité absolue pour notre développement économique et commercial en dehors de nos frontières.
Mettre le cap sur l’Afrique se révèle comme l’une des rares questions du moment qui n’attise aucune discorde et qui arrive à fédérer toutes les parties prenantes à qui incombe de définir les contours de l’orientation stratégique que devrait emprunter notre pays dans son effort débridé de recherche de nouveaux débouchés à nos produits et services dans les marchés extérieurs.
 Au CEPEX, nous étions conscients depuis longue date de l’énorme potentiel que recèle le marché africain pour le développement de nos entreprises à l’international et l’écoulement de nos produits et services, notamment à haute valeur ajoutée, sur des marchés considérés comme encore vierges, avec lesquels nous disposons de liens historiques d’amitié et de similitudes culturelles attestées.
En cet état de cause, le plan « Turbo-Africa » vient à consacrer cet élan national à faire de l’Afrique un débouché conséquent pour nos exportations et non plus un marché de second plan comme le témoigne aujourd’hui la part de ce marché dans le volume global de nos exportations qui se situe autour de 2.2%.
Ce plan répond à juste titre à un besoin pressant de la part des PME tunisiennes quant à davantage d’accompagnement et de soutien de la part des structures publiques dans leur démarche laborieuse à glaner des parts de marchés et à renforcer leur présence dans notre continent mère.
Le plan « Turbo-Africa » s’articule autour de six axes majeurs qui touchent à tous les niveaux de la chaine de valeur de la promotion de l’offre tunisienne des biens et services à l’export. Il présente une gamme de services assez diversifiée pour soutenir et accompagner les efforts des PME sur le marché africain et fournir une assistance particulière au profit des institutions publiques et privées à qui incombe le marketing du « made in Tunisia » sur l’Afrique.
Ce plan transparait une volonté évidente pour le renforcement du partenariat inter-institutionnel et agrège les différents mécanismes et outils d’aide et de soutien spécifiques au développement de nos exportations sur l’Afrique, dont certains ne datent pas d’aujourd’hui, mais qui prennent toute leur dimension en ces temps de dynamique nationale pour le renforcement du partenariat Sud-sud.
Ce faisant, nous avons adapté nos mécanismes de soutien en faveur de cette orientation africaine et avons opté pour le principe de la discrimination positive en faveur des marchés émergents de l’Afrique Sub-saharienne s’agissant de l’octroi des subventions au titre de promotion et d’accès aux marchés extérieurs, l’expansion de notre réseau de représentations sur le territoire africain et la contribution substantielle et effective dans le renforcement des requis de la diplomatie économique.

 

1-      Le programme « Go to Africa 2018 »

L’engagement du Cepex en faveur du développement de nos exportations vers l’Afrique ne s’est jamais démenti. Plusieurs actions promotionnelles furent menées dans différentes capitales africaines depuis la fin du dernier siècle (Dakar, Nouakchott…). Toutefois, elles revêtaient un caractère ponctuel car l’Afrique, à cette époque, ne faisait pas parti des priorités nationales en matière de marchés extérieurs. Aujourd’hui la donne a considérablement changé. L’action nationale s’est intensifiée à l’aune de la multiplication des acteurs en charge du développement du business sur l’Afrique.

Dans ce foisonnement de protagonistes, le Cepex, grâce à son expertise, ses réseaux et son expérience, s’affirme comme la cheville ouvrière de cet effort national débridé pour ouvrir des brèches de partenariat et d’exportation sur ces marchés particulièrement par le biais de l’accompagnement des PME tunisiennes à travers des actions promotionnelles et de networking que l’on organise dans différentes destinations subsahariennes.

Cette dynamique de conquête s’opère sur la base d’un programme annuel savamment confectionné selon une démarche de concertation entre les différentes parties prenantes (Représentations diplomatiques tunisiennes en Afrique, Associations patronales, secteur privé…). Ce programme tient compte de la présence géographique de nos bureaux en Afrique, à savoir en Côte d’Ivoire, au Cameroun et en République Démocratique du Congo. Ces trois pays accueilleront 6 actions sur 9 programmées en 2018 eu égard à leur apport considérable dans la préparation et l’organisation de ce type de manifestations.

Sa mouture finale est le reflet des prétentions du secteur privé et des priorités stratégiques du pays en matière de développement de nos exportations. Un exemple édifiant du paradigme du partenariat public-privé (PPP) où les intérêts des uns et des autres y trouvent leur source de convergence.

Sa mise en œuvre fait toujours appel à la conjonction des compétences et mobilise, à bras-le-corps, les différents protagonistes de toute nature (Experts du Cepex, Corps diplomatique, consultants locaux et étrangers, institutions d’appui, agences évènementielles…). 

 

2-      Le réseau « 1+2 »

La vocation panafricaine de notre action s’est matérialisée depuis 2010. En effet, nous nous sommes employés à assurer une présence permanente « sur place » en procédant à l’ouverture d’un bureau à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire dans le but de consentir un accompagnement singulier en faveur des opérateurs économiques tunisiens en quête de contacts d’affaires et de mettre à leur disposition un point d’appui pour leur faciliter la tâche à tous les stades du process.

Dans cette même optique, notre réseau vient d’être étoffé par deux nouvelles antennes à Douala et Kinshasa, respectivement capitale économique du Cameroun et capitale de la République Démocratique du Congo. Elles seront opérationnelles dès le début de l’année 2018 et représenteront l’amorce d’une stratégie irréversible d’expansion sur le continent africain avec, en perspective, l’ouverture prochaine de nouveaux bureaux. Les antennes du Cepex en Afrique sont investies d’une triple mission, à savoir :

- Informer sur les opportunités d’affaires que recèlent ces marchés en procédant à une analyse de concordance de l’offre tunisienne avec la demande locale et en tenant compte de leur niveau de compétitivité et des avantages concurrentiels dont ils peuvent se prévaloir sur ces marchés.

- Accompagner l’appareil exportateur tunisien dans sa quête des marchés africains en facilitant l’organisation du voyage d’affaire en termes de logistique d’accueil, de mise en relation commerciale, d’introduction dans les milieux d’affaires, de networking… Bref, en fournissant toutes les conditions favorables à la réussite et à l’optimisation des missions d’affaires en Afrique, qui ne sont pas de tout repos.

 

- Promouvoir les produits et services « made in Tunisia » auprès des milieux d’affaires et consolider l’image de la Tunisie comme provenance idéale pour des importations best-cost. 

 

3-  Le programme PEMA

Fruit d’une collaboration entre le Cepex et GIZ, bureau allemand de coopération internationale, le programme PEMA ou programme pour la promotion des activités d'export impactant l'emploi vers de nouveaux marchés africains a pour objectif de soutenir les PME tunisiennes pour accéder à de nouveaux marchés à l’exportation en Afrique subsaharienne, en renforçant les services d’appui conformes aux besoins, ainsi que les initiatives et consortiums d’export.

 

Une cible bicéphale :


  • PME (industrie et services) : Sélectionnées selon leur potentiel d’exportation
  • Institutionnels : Représentant des cadres et des experts d’institutions de promotion des exportations, des cabinets de conseil, des consultants en exportation, ainsi que des entreprises, essentiellement allemandes, de l’industrie et du secteur des services dans le cadre de coopération d’exportation avec des PME tunisiennes.

 

Les domaines d’actions du PEMA :

A.  Amélioration de l’offre des réseaux publics-privés de promotion de l’exportation vers le marché africain :

  • Améliorer les offres de services émanant des réseaux de promotion étatiques et privés,
  • Renforcer la compétence du conseil sur l'Afrique du CEPEX, entre autres en appuyant la conception efficiente des nouveaux bureaux en Afrique et de la qualification des collaborateurs,
  • Mise en place d’une plateforme d'exportation "Think Africa", des institutions de promotion publiques et privées réunissant entre autres le CEPEX, les chambres de commerce, les plus importantes associations sectorielles ou entrepreneuriales, les institutions de financement, ainsi que des entreprises de conseil spécialisées,

 

B.  Renforcement des capacités des initiatives et consortiums d’export sectoriels :

  • Cet appui a pour objectif la promotion des capacités des groupements sectoriels de PME proposant des produits ou services complémentaires pour l'ouverture conjointe de nouveaux marchés en Afrique,
  • Etudes du potentiel d’exportation en biens et services tunisiens sur le Cameroun et la RDC ainsi qu’un programme d’actions triennal,
  • Etude du dispositif tunisien et de l’expérience tunisienne (publique et privée) durant ces dernières années sur le marché ivoirien et l’adoption d’une approche commune entre les différents acteurs pour optimiser le potentiel du marché,
  • Programme de formation-action (coaching) des nouveaux représentants du CEPEX en Tunisie et sur les marchés ciblés en collaboration avec le réseau des chambres mixtes allemandes dans ces pays.

 

4-    Soutien à la diplomatie économique

La convention-cadre tripartite signée le 4 aout 2016 entre le Ministère des Affaires Etrangères, le Ministère du Commerce et le Cepex et qui vise à développer les exportations tunisiennes sur les marchés prometteurs, a formalisé le cadre dans lequel s’établira la collaboration entre les différents protagonistes et esquissé les contours des dispositions particulières de la diplomatie économique.

L’Afrique a été, de toute évidence, au centre de cette convention. Des dotations à montants variés continueront à être octroyées au profit des 10 représentations diplomatiques tunisiennes résidentes dans les pays d’Afrique subsaharienne afin de leur permettre de procéder à des actions promotionnelles et de networking pour valoriser les produits « made in Tunisia » et organiser des rencontres professionnelles au profit des PME tunisiennes sur les marchés de leurs pays d’accréditation.    

 

En outre, le Cepex soutient les efforts du Ministère des Affaires Etrangères dans les préparatifs des missions économiques qui se déroulent en Afrique en procédant au recrutement des entreprises selon l’attrait que représentent leurs produits ou services pour le marché visé et en offrant l’appui logistique nécessaire pour la facilitation des conditions de séjour et d’établissement des contacts d’affaires avec les importateurs et donneurs d’ordre africains.  

 

 

4-   « Bonus-Africa »

Bien qu’il s’agisse d’une mesure appliquée depuis longue date, le bonus de 10% accordé aux taux de subventions du Foprodex dont bénéficient les PME exportatrices au titre d’actions promotionnelles qui s’opèrent sur les marchés de l’Afrique subsaharienne, sera d’un apport considérable particulièrement en cette période de multiplication des actions à caractère promotionnel sur l’Afrique. Cette discrimination positive en faveur des pays de l’Afrique subsaharienne fut décrétée dans le but d’encourager les PME tunisiennes à conquérir les destinations peu familières et lointaines et à mettre en application la politique de diversification des marchés que nous nous efforçons à consolider.

Le champ d’action qu’accorde le Foprodex au bénéfice des PME tunisiennes désirant « s’africaniser », donne accès à un large éventail de possibilités pour approcher les marchés africains et explorer leurs particularités grâce aux quatre leviers suivants :

  • Accès à l’expertise
  • Prospection
  • Networking
  • Promotion et publicité

Ci-après, revue de détail des actions bénéficiant du « Bonus-Africa » :

 

6-     Un PPP résolument tourné vers l’Afrique

Naturellement impliqué dans toute action ou démarche ayant trait à au développement des exportations, le CEPEX s’évertue à nouer des partenariats multi-acteurs dans le cadre d’échange d’expertise, de partage mutuel d’information, de programmes de développement commun ou de projets/actions spécifiques à caractère promotionnel et publicitaire.

 

Cette vocation trouve sa meilleure expression dans le concours du Cepex à soutenir l’ensemble des partenaires institutionnels à qui incombe l’impulsion du flux du business sur les pays d’Afrique subsaharienne. En l’espèce, notre appui revêt une double dimension. D’une part, nous dispensons un appui financier en subventionnant, à travers le Foprodex, la participation des PME dans des actions promotionnelles se déroulant en Afrique et d’autre part, nous œuvrons à les communiquer auprès des entreprises intéressées par le marché africain.

Nos partenaires export

Nos sponsors  

Logo cotunaceLogo bctLogo ccitLogo douaneLogo UTAPLogo CETLogo UTICALogo gippLogo ctn
Faire défiler les articles vers la gauche Faire défiler les articles vers la droite
Import Promotion Desk Tunisair Handling MEDIANET Tunisie Telecom Icode Security